• Sainte Barbe

    Sainte Barbe

    crédit photo : http://baboun57.over-blog.com/article-25760003.html

     

    Samedi Esteban a participé à une cérémonie et une messe en l'honneur de Sainte Barbe, sainte patronne et protectrice des pompiers.

    La fête de la Sainte Barbe chez les pompiers s'est généralisé sous la Troisième République : cérémonie religieuse, banquet et bal étaient alors de mise.

    Aujourd’hui, certains ont conservé seulement la dimension conviviale en organisant un repas entre les membres du corps. "Faire Sainte Barbe » est souvent un moment privilégié pour réaffirmer la cohésion du groupe et rendre hommage aux disparus.

     

    La légende :

    La jeune femme aurait vécu en Asie Mineure entre la fin du IIIe et le début du IVe siècle après J-C.

    Son père, Dioscore, aurait été un riche édile païen. Un jour, il décida de la marier à un homme de son choix ; elle refusa et décida de se consacrer au Christ. Pour la punir, son père l’enferma dans une tour où elle réussit tout de même à recevoir un enseignement chrétien, et à se faire baptiser.

    Au retour d’un voyage de son père, elle lui apprit qu’elle était chrétienne. Furieux, le père mit le feu à la tour, la jeune fille réussit à s’enfuir, mais un berger découvrit sa cachette et avertit son père. Ce dernier la traîna devant le gouverneur romain de la province, qui la condamna au supplice.

    Comme la jeune fille refusait d’abjurer sa foi, elle fut torturée : on lui brûla certaines parties du corps et on lui arracha les seins, mais elle refusa toujours d'abjurer sa foi alors le gouverneur ordonna au père de trancher la tête de sa fille.  Dioscore la décapita mais fut aussitôt châtié par le Ciel : il mourut frappé par la foudre, quant au berger qui l'avait dénoncée, il fut changé en pierre et ses moutons en sauterelles.

    Quand les chrétiens vinrent demander le corps de la jeune martyre, ne voulant ni utiliser son prénom païen ni se dévoiler en utilisant son prénom de baptême chrétien, ils ne purent en parler que comme « la jeune femme barbare », d'où le nom de sainte Barbe (transformé en 1969 par l'église en Sainte Barbar a) qui lui fut donné.  

    Elle est devenu la sainte patronne des artilleurs, des mineurs, des armuriers, des artificiers, des pompiers et plus généralement de tous ceux qui courent le risque d’une mort subite...

     

    Sainte Barbe possède plusieurs attributs qui la rendent reconnaissable :

    • La plume de paon qui fait référence aux fouets des bourreaux qui se transforment en plume de paon.
    • La tour qui fait référence au lieu dans lequel Barbara fut enfermée.
    • Le livre montrant Barbara étudiant les textes saints.
    • Le ciboire, symbolise les derniers sacrements.
    • L'épée posée au sol qui rappelle la décapitation perpétrée par son père.

     

     

    Une jolie tradition :

    Sainte Barbe

    crédit photo : https://www.medias-presse.info

    Afin de ne jamais oublier Sainte Barbe, les provençaux plantent du blé dans 3 coupelles, le 4 décembre jour de la Sainte Barbe.

    C'est là le début réel des fêtes de Noël en Provence. Lors du gros souper, trois coupelles de blé sont disposées sur la table. Les trois coupelles représentent la trinité. 

    Après l’épiphanie, il faudra diviser les plants et les planter aux quatre coins du jardin !

    Si les graines donnent des plantules solides et abondantes, ce sera un signe de bonne santé, de joie et de prospérité pour la nouvelle année. On dit également à cette occasion : "Quand lou blad vèn bèn, tout vèn bèn !" qu'on peut traduire par "Quand le blé va bien, tout va bien !"

     

     

    Sainte Barbe
     

    « Kit pyramide - le trésor de pharaonLa lune - Esteban et Marie »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Décembre à 12:04

    Nous avons parlé de Sainte Barbe hier avec Souriceau :) Etant provençale, je ne pouvais couper à la tradition du blé.

    Il a bien aimé son histoire, je ne pensais ps qu'il serait autant intéressé !

      • Mercredi 5 Décembre à 16:28

        Moi je ne connaissais pas du tout le blé de la St Barbe, j'ai découvert ça en faisant les recherches pour la cérémonie.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :