• Marché de Noel

    Mercredi nous avons décidé de nous accorder une journée de pause... au programme : derniers achats pour les fêtes, repas en ville et marché de Noël.

    Nous avons choisis le marché de Noel de Charleville-Mézières qui se tient chaque année sur la très jolie place Ducale, classée monument historique en 1964.

     

    On commence par faire le tour des chalets. Il y en a une tren­­­­­­­­­taine de chalets propo­­­­­­­­­sant des spécia­­­­­­­­­li­­­­­­­­­tés locales et régio­­­­­­­­­nales, de la déco­­­­­­­­­ra­­­­­­­­­tion, des vête­­­­­­­­­ments… 

    Marché de Noel

    Marché de Noel

     

    Marché de Noel

    Marché de Noel

    Marché de Noel

    Marché de Noel

    Marché de Noel

     

    La grande roue de 25m de haut présente chaque année :

    Marché de Noel

    Marché de Noel

    Marché de Noel

     

     

    La patinoire de 408 m² .

    C'était la première fois que les enfants essayaient et moi je n'étais pas remonté sur des patins depuis le lycée... 

    Très bon exercice pour travailler son équilibre !

    Marché de Noel

    Marché de Noel

    Marché de Noel

    Marché de Noel

     

    Le thème du marché cette année est sur les légendes ardennaise, nous avons pu nous promener dans la "forêt" et faire connaissance avec quelques personnages fantastiques :

    Marché de Noel

    Marché de Noel

    Marché de Noel

    Marché de Noel

    Marché de Noel

    Dans cette bulle se trouve l'enchanteur Maugis qui est à la forêt d'Ardennes, ce que Merlin est à Brocéliande et la fée Oriande sa marraine, personnages incontournable de la légende des 4 fils Aymon.

    Marché de Noel

    Marché de Noel

    Marché de Noel

     

    Le kota qui accueille le père Noël et sa lutine.

    Marché de Noel

     

     Nous avons également fait la connaissance du dragon de Mezières (dont je n'avais jamais entendu parler bien qu'étant ardennaise ?!?)

    Le dragon bouge et crache de la fumée.

    Marché de Noel

    Marché de Noel

    Marché de Noel

    Marché de Noel

     

    Le carrousel qui était déjà là quand j'étais jeune et qui continue de faire le bonheur des enfants...

    Marché de Noel

    Marché de Noel

     

     Esteban et Marie teste les "pistes de luge"...

    Ils sont assit sur des grosses bouées gonflées et dévale la pente gelée. Petit concours à celui qui ira le plus loin.

    Marché de Noel

    Marché de Noel

    Marché de Noel

    Marché de Noel

     

    Nous avons ensuite mangés des chichis, profitant du soleil et de l'ambiance.

    La légende des 4 fils Aymon :

    - https://mythologica.fr/medieval/aymon.htm

    - http://www.lecerclemedieval.be/legendes/Les_Quatre_fils_Aymon.html

    - http://bognysurmeuse.free.fr/LEGENDE%20DES%204%20FILS%20AYMON.htm

    - http://visitardennes.e-monsite.com/pages/legendes-ardennaises-1/charlemagne-et-les-4-fils-aymon.html

     

     

    Le mage Maugis :

    - https://fr.wikipedia.org/wiki/Maugis

    - http://aymonreve.fr/maugis.html

    - https://www.ardennes.com/bogny-sur-meuse/rocher-de-l-ermitage/tabid/3751/offreid/b8d3f6ec-8ee2-407b-aa9f-f243c1de8f90

     

    La fée Oriande :

    - https://fr.wikipedia.org/wiki/Oriande

     

    Le dragon de Mézières :

    - http://francelegendes.doomby.com/pages/content/la-fosse-au-dragon-de-mezieres.html

    - http://silipion.kazeo.com/la-fosse-au-dragon-de-meziere-france-a121933256

    - https://www.france-pittoresque.com/spip.php?article3230

     

     

    Bonne soirée et bon week-end

    Marché de Noel


    2 commentaires
  • Il y a quelques semaines, je me suis souvenue d'une histoire que j'avais entendu quand j'étais jeune : le 30 avril 1752, une statue de la Vierge Marie, entourée de lumière, est apparue dans un village proche de chez nous,  à un groupe de huit enfants de 12 à 16 ans se rendant au catéchisme.

     Pour l'histoire complète, je vous invite à aller la lire sur cette page : CLIC

     

    Comme il faisait beau, nous avons décidé de nous rendre sur place pour voir ça de nos propres yeux.

    Le bois est tout prêt ; une petite dizaine de minutes de voiture et nous y sommes :

     

     Le chemin marial que nous empruntons est d'une longueur d'environ 600 mètres :

     

    Depuis 2002 il est orné de cinq sculptures en verre organique, réalisées par l'artiste Florence Enders, évoquant la Résurrection, l’Ascension, la Pentecôte, l’Assomption, et le Couronnement de Marie :

     

     

     

     

    On profite du silence et de la douceur de l'été indien :

    Le sentier nous conduit au monument commémoratif qui représente les huit enfants agenouillés priant au pied de la statue de la Vierge et de l'enfant Jésus.

    Ce monument a été élevé en 1931, béni le 1er mai 1932 et consacré par le cardinal Emmanuel Suhard en 1936.

    Un pèlerinage y est organisé chaque année en mai et tous les 15 août : ce qui a permis au petit village de Neuvizy d'avoir comme surnom "Le Lourdes Ardennais".

     

    Une fois sur place, je réalise soudain que cette petite statue de la Vierge dont parle l'histoire, doit être celle que je voyais à l'église tous les dimanche dans une petite vitrine.

    Nous reprenons la route, direction l'église de Neuvizy :

     

    Au fond à droite se trouve l'autel dédiée à la Vierge Marie :

     

    et sur l'autel, comme dans mon souvenir, se trouve la vitrine contenant la petite statue :

     

    pour finir, je vous montre le vitrail principal de l'église :

     

    Je m'intéresse à toutes les religions même si je n'éprouve pas le besoin d'en pratiquer une... mais j'aime visiter les églises car je trouve ça grandiose, je suis admirative du travail qui a été accomplit pour les construire et j'apprécie particulièrement le calme qui y règne, comme des petits moments "hors du temps".

    C'était aussi pour les enfants l'occasion de voir l'église où nous nous sommes mariés leur père et moi il y a 20 ans.

    Cette sortie m'a donné envie de poursuivre mes recherches sur les contes et légendes locales et de nous y rendre pour de vrai. (ça se dit ça "pour de vrai"  ? ouch )


    A bientôt, bonne fin de journée


    1 commentaire
  • Le 20 juillet, nous avons participé à une sortie organisée par les amis du parc régional : le train des minéraux.

    Nous avions rendez-vous à 13h à la gare de Charleville-Mézières.

    Comme nous étions en avance, nous avons profité du parc qui se trouve en face de celle-ci, parc qui a inspiré à Arthur Rimbaud, qui ne vivait pas loin,  son poème "A la musique" :

    Le train des légendes -

    Le train des légendes -

    Le train des légendes -

    Le train des légendes -

     

    A l'heure dites, nous nous dirigeons vers le lieu du rendez-vous.
    C'est la première fois que les enfants mettent les pieds dans une gare et prennent le train, on en profite pour "visiter" et expliquer.

    Le train des légendes -

     

    Notre train nous attend happy

    C'est partit... direction Bogny sur Meuse :

    Le train des légendes -

    Le train des légendes -

     

    A la sortie du train, nous nous rendons dans un premier temps sur le site des 4 fils Aymon :Le train des minéraux

    Le train des minéraux

     

    Monsieur Bernard Gibout, responsable géologie du musée des minéraux, nous explique la création du plateau ardennais, les spécificités des roches qui sont autour de nous :

    Le train des minéraux

    Le train des minéraux

    Le train des minéraux

     

    Nous montons ensuite jusqu'à la statue des 4 fils Aymon et du cheval Bayard  :

    Le train des minéraux

    Le train des minéraux

     

    Tout en écoutant la légende des 4 fils Aymon, nous profitons de la vue sur la vallée :

    Le train des minéraux

    Le train des minéraux

    Le train des minéraux

    Le train des minéraux

     

    Deuxième étape de la sortie : le musée des minéraux :

     

    Le train des minéraux

     

    Comme nous étions trop nombreux pour une visite guidée, le personnel du musée à décide de nous laisser visiter à notre guise et ils se sont répartit dans les différentes salles pour répondre aux questions.

    Le train des minéraux

    Le train des minéraux

    Le train des minéraux

    Certaines pierres placées sous lumière noire :

    Le train des minéraux

    Le train des minéraux

    Le train des minéraux

    Le train des minéraux

    Comme à chaque sortie, les amis du parc nous offre le gouter : tartes au sucre, jus de pomme et cidre.

     

    La sortie se termine, il est temps pour nous de rejoindre la gare...

    A quelques dizaines de mètres de l'arrivée à la gare, l'averse qui nous a tourné autour toute la journée se décide à tomber :

    Le train des minéraux

    Le train des minéraux

    Le train des minéraux

     

    Nous quittons la gare, fatigués mais ravis de notre journée !

    Et nous reprendrons le train bientôt, fin aout pour une sortie "train des légendes"...

    Le train des minéraux

     

    Les 4 fils Aymon  :

    - http://bognysurmeuse.free.fr/LEGENDE%20DES%204%20FILS%20AYMON.htm

    - https://mythologica.fr/medieval/aymon.htm

    - https://lesitedelhistoire.blogspot.com/2011/07/la-legende-des-quatre-fils-aymon.html

     

    Bogny sur Meuse : https://lesitedelhistoire.blogspot.com/2011/07/la-legende-des-quatre-fils-aymon.html

    Le musée des minéraux : https://museegeologieardenne.monsite-orange.fr/index.html

    Le poème d'Arthur Rimbaud : http://abardel.free.fr/petite_anthologie/a_la_musique.htm

     

     

     

    Bonne semaine

    Le train des minéraux


    votre commentaire
  • Fête du cheval

     

    Dimanche nous sommes allés à la fête du cheval qui avait lieu à Hargnies pour la 3eme année consécutive.

    Pas moins de 45 chevaux et leurs cavaliers et dresseurs étaient venus principalement des Ardennes, de la Belgique et bien sûr d’Hargnies pour offrir des démonstrations de débardage, de passages d’obstacles, de dressage…

    Le cheval à l'honneur est l'Ardennais, une race très ancienne de chevaux de trait, connu notamment pour avoir été utilisé lors des guerres napoléoniennes.

    Je ne suis pas fan des chevaux mais j'ai un petit faible pour cette race qui dégage un calme et une puissance incroyable...

     

    Démonstration d'attelage :

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

     

    Pendant que les mamans travaillent, les pouliches elles s'amusent happy :

    Fête du cheval

     

    Repos entre 2 démonstrations :

    Fête du cheval

     

     

    Le manège qui date de 1900 :

    Fête du cheval

     

    Démonstration de débardage avec des perches.
    Les chevaux doivent tirer une perche sur un parcours d'obstacles :

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

     

    Sculpture sur bois à la tronçonneuse :

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

     

    Concours d'attelage avec calèches :

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

     

    - Débardage à nouveau mais avec des troncs cette fois :

    Fête du cheval

    Fête du cheval

    Fête du cheval

     

    Pour en savoir plus sur les chevaux ardennais :

    - https://equipedia.ifce.fr/elevage-et-entretien/race-et-robe/races-dequides-et-stud-book/ardennais.html

    - http://www.hippologie.fr/ardennais

    - http://www.cheval-ardennais.fr/

    - https://www.youtube.com/watch?v=KtsrnK0tHy4&feature=youtu.be

    - Antoine, 17 ans débardeur a cheval

     

     

    Fête du cheval


    votre commentaire
  • L'abbaye d'Orval

    (plaque émaillée de Jean Claude Servais - photo prise dans le musée de l'abbaye)

     

    J'ai "entendu parlé" de l'Abbaye d'Orval dans un livre sur Mathilde de Toscane, c'était tellement détaillé que j'ai fais des recherches sur internet pour voir si cette abbaye était réelle... et non seulement elle l'est mais en plus elle se trouve en Belgique à même pas 2h de route de chez nous ^^ !

     

    Prêts pour la visite ?

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

     

    A peine a t-on franchit la porte qu'on ressent la sérénité des lieux, l'impression que le temps s’arrête...

    L'abbaye d'Orval

     

    La visite comporte plusieurs parties.

    Nous commençons par le bâtiment d'accueil médiéval qui accueille des expositions temporaires tout au long de l'année.

    Ce sont des toiles de Gilles Duflot qui sont actuellement exposées.

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

     

    Par les fenêtres, on peut apercevoir la partie non visitable de l'abbaye, elle est réservée aux moines et aux personnes effectuant une retraite :

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

     

    Nous apercevons ensuite le jardin des plantes médicinales, c’est la partie qui m’intéressait le plus malheureusement il y a des travaux et ni le jardin, ni la pharmacie ne sont accessibles cry

    Je pense que ça aurait bien de le signaler sur le site internet (ce qui nous aurait permis de remettre la visite à plus tard) ou à l'accueil, d'autant que le prix de l'entrée lui n'a pas baissé pour autant.

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

     

    Nous arrivons ensuite aux ruines de l'abbaye d'origine !

    On en a pris plein les yeux :

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

     

    Petite pause à la fontaine Mathilde pour y écouter la légende :

    « En 1076, la comtesse Mathilde, duchesse de Toscane et tante de Godefroy de Bouillon, pleure son mari, Godefroy le Bossu. Mathilde se rend à Orval, un lieu alors isolé.

    Six ans plus tôt, des moines venus de Calabre ont débarqué non loin de là parce qu'ils fuyaient la guerre civile italienne. Ils ont frappé à la porte de l'archevêque de Trèves qui les a envoyés chez Arnould II, le comte de Chiny. C'est celui-ci qui a octroyé aux religieux des terres pour construire une abbaye. Ils se sont mis d'emblée au travail.

    La comtesse Mathilde marche lentement dans les allées de leur propriété. Elle aperçoit une pièce d'eau, machinalement, y plonge la main droite et, quelques secondes plus tard, la retire. Elle sursaute en éprouvant un pincement au cœur : l'anneau en or a glissé de son doigt ! Elle cherche, regarde partout, mais, hélas, aucune trace de l'objet : l'anneau est tombé dans l'eau. La bague était un cadeau de son défunt époux et l'ultime souvenir qu'elle possédait de lui. Désespérée, la comtesse prie la Vierge Marie en fermant les yeux ; lorsqu'elle les ouvre, Mathilde est stupéfaite : une truite a bondi de l'eau et tient dans sa gueule le précieux anneau ! La dame récupère son bien, remercie le Ciel et s'exclame : « Vraiment, c'est ici un val d'or ! »

    C'est cette histoire de la truite et de la bague qui explique le logo des produits encore fabriqués aujourd'hui à l'abbaye.

    L'abbaye d'Orval

     L'abbaye d'Orval

     

    La suite des ruines... la nature est omniprésente :

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

     

    Le sarcophage de Venceslas Ier duc de Luxembourg :

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

     

    Nous terminons la visite par le musée de l'abbaye qui se trouve dans les caves voutées du 18e siècle :

    L'abbaye d'Orval

    Les collections du musée d'Orval ont été rassemblées pour l'exposition du 900e centenaire en 1970 et s'articulent autour de trois sections : architecture, sidérurgie et art sacré monastique...

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

     

    C'est dommage, la brasserie et la fromagerie ne se visitent pas.

     

    Pour en savoir plus :

    - Vues aériennes de l'abbaye : CLIC

    - http://www.orval.be/f

    - https://www.luxembourg-belge.be/fr/decouvrir/incontournables/abbaye-orval.php

    - http://chiny-tourisme.be/orval/

     

     

     

    A bientôt...

    L'abbaye d'Orval

     

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique