• L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    (plaque émaillée de Jean Claude Servais - photo prise dans le musée de l'abbaye)

     

    J'ai "entendu parlé" de l'Abbaye d'Orval dans un livre sur Mathilde de Toscane, c'était tellement détaillé que j'ai fais des recherches sur internet pour voir si cette abbaye était réelle... et non seulement elle l'est mais en plus elle se trouve en Belgique à même pas 2h de route de chez nous ^^ !

     

    Prêts pour la visite ?

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

     

    A peine a t-on franchit la porte qu'on ressent la sérénité des lieux, l'impression que le temps s’arrête...

    L'abbaye d'Orval

     

    La visite comporte plusieurs parties.

    Nous commençons par le bâtiment d'accueil médiéval qui accueille des expositions temporaires tout au long de l'année.

    Ce sont des toiles de Gilles Duflot qui sont actuellement exposées.

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

     

    Par les fenêtres, on peut apercevoir la partie non visitable de l'abbaye, elle est réservée aux moines et aux personnes effectuant une retraite :

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

     

    Nous apercevons ensuite le jardin des plantes médicinales, c’est la partie qui m’intéressait le plus malheureusement il y a des travaux et ni le jardin, ni la pharmacie ne sont accessibles cry

    Je pense que ça aurait bien de le signaler sur le site internet (ce qui nous aurait permis de remettre la visite à plus tard) ou à l'accueil, d'autant que le prix de l'entrée lui n'a pas baissé pour autant.

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

     

    Nous arrivons ensuite aux ruines de l'abbaye d'origine !

    On en a pris plein les yeux :

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

     

    Petite pause à la fontaine Mathilde pour y écouter la légende :

    « En 1076, la comtesse Mathilde, duchesse de Toscane et tante de Godefroy de Bouillon, pleure son mari, Godefroy le Bossu. Mathilde se rend à Orval, un lieu alors isolé.

    Six ans plus tôt, des moines venus de Calabre ont débarqué non loin de là parce qu'ils fuyaient la guerre civile italienne. Ils ont frappé à la porte de l'archevêque de Trèves qui les a envoyés chez Arnould II, le comte de Chiny. C'est celui-ci qui a octroyé aux religieux des terres pour construire une abbaye. Ils se sont mis d'emblée au travail.

    La comtesse Mathilde marche lentement dans les allées de leur propriété. Elle aperçoit une pièce d'eau, machinalement, y plonge la main droite et, quelques secondes plus tard, la retire. Elle sursaute en éprouvant un pincement au cœur : l'anneau en or a glissé de son doigt ! Elle cherche, regarde partout, mais, hélas, aucune trace de l'objet : l'anneau est tombé dans l'eau. La bague était un cadeau de son défunt époux et l'ultime souvenir qu'elle possédait de lui. Désespérée, la comtesse prie la Vierge Marie en fermant les yeux ; lorsqu'elle les ouvre, Mathilde est stupéfaite : une truite a bondi de l'eau et tient dans sa gueule le précieux anneau ! La dame récupère son bien, remercie le Ciel et s'exclame : « Vraiment, c'est ici un val d'or ! »

    C'est cette histoire de la truite et de la bague qui explique le logo des produits encore fabriqués aujourd'hui à l'abbaye.

    L'abbaye d'Orval

     L'abbaye d'Orval

     

    La suite des ruines... la nature est omniprésente :

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

     

    Le sarcophage de Venceslas Ier duc de Luxembourg :

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

     

    Nous terminons la visite par le musée de l'abbaye qui se trouve dans les caves voutées du 18e siècle :

    L'abbaye d'Orval

    Les collections du musée d'Orval ont été rassemblées pour l'exposition du 900e centenaire en 1970 et s'articulent autour de trois sections : architecture, sidérurgie et art sacré monastique...

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

    L'abbaye d'Orval

     

    C'est dommage, la brasserie et la fromagerie ne se visitent pas.

     

    Pour en savoir plus :

    - Vues aériennes de l'abbaye : CLIC

    - http://www.orval.be/f

    - https://www.luxembourg-belge.be/fr/decouvrir/incontournables/abbaye-orval.php

    - http://chiny-tourisme.be/orval/

     

     

     

    A bientôt...

    L'abbaye d'Orval

     

     

    « CulottéesLes grandes grandes vacances »

  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Juin à 18:39

    Dommage pour le jardin des simples...  Je connaissais la légende de la reine Mathilde mais je ne savais pas qu'elle était rattachée à Orval. Elle est bien belle cette abbaye !

      • Mardi 25 Juin à 20:25

        Et tout ça est partit de toi !
        Lorsque tu as parlé de Marie Madeleine, j'ai fais quelques recherches et emprunté des livres à la bibliothèque (la trilogie "Marie Madeleine" de Kathleen mc Gowan) et c'est le tome 2 qui parle de Mathilde et de l'abbaye d'Orval ^^

         

    2
    Mercredi 26 Juin à 09:29

    Ha ha ha !!! Hé bien il va falloir que je relise mes livres parce que je ne me souvenais pas de tout ceci :D En y repensant, j'ai lu le tome avant d'avoir Souriceau. J'avais pris le tome 3 pour la maternité... ça date...

      • Mercredi 26 Juin à 15:54

        si tu en a d'autres du même genre à me conseiller... je suis preneuse cool

    3
    Mercredi 26 Juin à 17:51

    Sur Marie-Madeleine ? Non, je n'ai rien d'autre d'aussi bien... A part le Da Vinci Code que tu dois connaître je pense... (c'est ce livre qui a mis le feu aux poudres chez moi ;) )

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :