• Gueule d'ange

    Je me suis demandé si ça valait le coup de continuer ce blog au vu de l'actualité... je ne me suis pas encore décidé sur ce point mais dans tout les cas je tenais à vous partager cette découverte : 

    Gueule d'ange

    "Quand il n’y a plus personne pour raconter les histoires, c’est dans les empreintes du passé qu’il faut aller les chercher."

    C’est par cette citation que commence ce formidable jeu d'enquête historique conçu par les Archives départementales des Yvelines dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale.

    Le narrateur, Nicolas Mottin, s’intéresse aux journaux de son arrière-grand-père décédé durant la bataille de la Somme en septembre 1916. Il décide d'enquêter pour savoir qui était ce mystérieux "Gueule d'ange" à qui son ancêtre fait référence dans un des carnets :

    Gueule d'ange

    Gueule d'ange

     

    Autour d’un scénario aux personnages fictifs, le jeu reproduit des situations de recherche, des problématiques et des documents réels.
    Il est découpé en 8 chapitres :

    Gueule d'ange

     

    Dans chacun des chapitres, le joueur découvre une ressource différente : documents militaires, recensement de la population, journaux personnels de soldats, photographies, monuments aux morts…

    Le joueur doit utiliser ces documents pour répondre aux énigmes, faire des recoupages, trouver les liens entre les différents individus, etc...

    Gueule d'ange

    Gueule d'ange

    Gueule d'ange

    Gueule d'ange

    Gueule d'ange

     

    Tous les documents sont enregistrés sur le compte  du joueur et restent consultables à tout moment afin de  pouvoir comparer et croiser les informations.

    Gueule d'ange

    Gueule d'ange

     

    Ce jeu en ligne constitue une initiation à la recherche et à l’analyse de ressources historiques numériques : comment retrouver la trace d’un poilu, son parcours, celui de son régiment ? Les traces de sa famille, de la vie à l’arrière ?

    La galerie de personnages, soldats, infirmières, instituteurs… permet d’aborder tout autant le front que le soutien des civils à cette période.

    Les courtes vidéos qui débutent chaque chapitre contiennent des informations sur l'enquête mais également d'émouvantes photos de la vie dans les tranchées.


    Je trouve que ce jeu est une vraie réussite et nous avons tous pris plaisir à rechercher "Gueule d'ange".

    Nous n’avons pas testé mais on peux aussi jouer en équipe apparemment cool

     

    Pour jouer : https://gueuledange.yvelines.fr

     

     

    Bonne semaine

     

     

    « Mon premier atlas du mondeDiamant »

  • Commentaires

    1
    Lundi 5 Octobre 2020 à 09:52

    J'aime vraiment beaucoup ton blog et je serai attristée qu'il s'arrête... Après je te comprends... Mais tu sais, même si tes enfants se retrouvent dans l'obligation de rejoindre les bancs de l'école en septembre prochain, l'instruction à la maison ne s'arrêtera pas. Tu auras toujours des choses à leur transmettre, à leur apprendre. Tu auras beaucoup moins de temps, c'est vrai mais le soir, le mercredi, le week-end, les vacances vous en profiterez à fond et ferez plein de belles choses ensemble (on est bien d'accord que ce sera un grand changement/chamboulement). Avec le temps, j'ai appris à savourer ces moments, à me réorganiser. Je publie de moins en moins sur le blog pourtant nous continuons de faire des choses ensemble, rien ne s'est arrêté avec le retour à l'école. Le soir venu, je décortique avec lui les cours de la journée afin de les lui réexpliquer (ils sont très bien, c'est juste que mon fiston est particulier...), nous retravaillons à notre façon les exercices. L'IEF continue... pas de la même façon, certes mais elle est toujours vivace.

    Et puis son projet de loi, à l'autre tordu, n'est pas encore passé... Je ne sais pas si "on" va lui permettre de toucher à la Constitution. 

      • Vendredi 9 Octobre 2020 à 17:19

        Merci c'est gentil.
        Maintenant que le choc est passé, je vois ça comme une occasion de travailler sur moi, j'essaye de positiver... et advienne que pourra !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :