• Un toit pour les abeilles

     

    Cette année pour Noel nous avons décidé de parrainer une ruche cool

    Un Toit Pour Les Abeilles est un réseau d’une cinquantaine d’apiculteurs qui militent pour une apiculture artisanale, locale et respectueuse des abeilles.
    Depuis plus de 10 ans, les apiculteurs du réseau sont engagés pour la sauvegarde de l’abeille notamment grâce au parrainage de ruches qui nous permet de participer et d’apporter notre soutien aux abeilles.

     

     

    Nous sommes donc devenus parrains et marraines de 4000 petites abeilles dans le rucher de Fleurines de monsieur Renald Poulain, l'apiculteur que nous avons choisis.

    Nous payons 8.50 euros par mois : 8 euros pour le parrainage + 0.50 centimes parce que je souhaitais également participer à l'opération "des fleurs pour les abeilles"

     

    Nous avons eu un joli certificat de parrainage :

    Un toit pour les abeilles

    et pendant l'année à venir, nous recevrons régulièrement des nouvelles de "nos" abeilles.

    Au printemps nous recevrons également 6 pots de miel personnalisés à notre nom.

     

    Le site internet : https://www.untoitpourlesabeilles.fr/

    La page facebook : https://www.facebook.com/untoitpourlesabeilles/

     

     

    Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d'année.

    A bientôt

    Un toit pour les abeilles


    votre commentaire
  • Le homard libéré

    En 2013, la Communauté de Communes de l’Ile de Ré s’est lancée dans une opération de réintroduction de homards : 3 000 petits homards seront relâchés tous les ans pendant 5 ans.

    L’opération de réintroduction s’accompagnait d’une démarche de sensibilisation du grand public et notamment des enfants à travers l’opération « Adopte un homard ! » .

    Les enfants avaient donc adopté chacun un petit homard et depuis, 1 fois par an, ils reçoivent des nouvelles à travers un petit  journal de 4 pages "le homard libéré".

     

    Dans le numéro 3 sortit au printemps 2016, il y avait un concours de dessins auquel Esteban a souhaité participé...

    En première page du magazine reçu ce matin,  il a eu la grande fierté de découvrir que son dessin faisait partit des 10 dessins sélectionnés ^^ :

     

    Le homard libéré

     

     

    Zoom sur sa jolie plage de Martinique :Le homard libéré

     

    Pour télécharger le homard libéré :

    - N° 1 - été 2014 : CLIC

    - N° 2 - hiver 2015 : CLIC

    - N° 3 - printemps 2016 : CLIC

    - N° 4 - hiver 2017 : CLIC

     

    Le site internet du projet : http://www.homard-cdciledere.fr/

     

     

    Bonne soirée et à bientôt

    Le homard libéré


    2 commentaires
  • Nous avons la chance d'avoir des poules... et donc des œufs et comme ça m’embêtait un peu de voir toutes ces coquilles partir au compost, nous avons cherché un moyen de les réutiliser.

    Les coquilles crues sont donc mises de côté quelques jours, le temps pour elles de bien sécher ce qui facilite le mixage quand j’ai besoin que la « poudre » obtenue soit assez fine.

     

    Recycler les coquilles d'oeufs

     

    Nos coquilles d’œufs nous servent donc à

    - Préparez nos semis

    On fait un petit trou dans une moitié de coquille encore intacte, pour permettre à l'eau de s'évacuer l’eau, on ajoute un peu de terre et on dépose notre graine.  Ensuite on repique directement le tout en pleine terre quand le moment est venu.

     

    - Chassez les indésirables du jardin

    On réduit les coquilles en miettes assez grosses autour des jeunes plants pour que les limaces, escargots et autres rampants ne puissent pas passer…

     

    - Protégez les pieds de tomates des maladies

    Les pieds de tomates peuvent développer certaines maladies à cause d’un manque de calcium. Il suffit de faire un lit de coquilles d’œufs au fond du trou, avant de planter les pieds. Ils seront ainsi renforcés pour faire face aux diverses maladies.

     

    - Enrichir le compost

    Les coquilles étant riches en calcium et autres minéraux, elles sont idéales pour enrichir le compost. On peut aussi, pour ceux qui n'ont pas de composteur, mettre des morceaux de coquilles d’œufs écrasées directement autour des plantes, et elles vont enrichir la terre une fois décomposées.

     

     - Récurer la  vaisselle

    C'est notre utilisation principale puisque nous n'utilisons plus d'éponges, il a donc fallut trouver une alternative au côté grattant de l'éponge qui rend bien service parfois... nous transformons donc nos coquilles crues en poudre à récurer et c'est très efficace.

     

    D’autres idées trouvées sur le net mais non testées chez nous :

    - Supprimer l’amertume du café

    Il suffit de déposer les coquilles grossièrement broyées dans le café de votre cafetière, avant de le passer si vous utilisez une cafetière classique (ce qui est mieux car les petites capsules à la mode sont hyper polluantes).

     

    - Protéger les arbres fruitiers

    Les coquilles d’oeufs broyées et suspendues aux branches des arbres dans de petits filets, sont réputées pour maintenir l’arbre en bonne santé et empêcher le développement de certaines maladies comme la cloque par exemple...

     

    - Blanchir le linge

    Placer quelques coquilles avec une tranche de citron dans un sachet en tissu fermé et placez-le dans le tambour de votre machine, et lavez comme d’habitude.

     

     

    Les coquilles cuites, sont mixées et rendues à leur propriétaires d'origine ^^

     

    Recycler les coquilles d'oeufs

     


    1 commentaire
  • Faire un don

    Je voudrais partager avec vous aujourd'hui 2 sites internet que les enfants utilisent sur leurs ordinateurs (et moi sur le mien).

    Faire un don

    (clic)

    Le premier c'est Lilo, un moteur de recherche qui finance des projets sociaux et environnementaux avec l'argent de la publicité.

    Il permet de faire participer l'utilisateur qui gagne une goutte d’eau à chaque recherche. Il choisit ensuite le projet auquel il souhaite contribuer, répartissant les gouttes d’eau collectées sur le site. Lilo transforme ensuite le nombre total de gouttes d’eau en argent pour le projet.

    Par ailleurs, Lilo ne collecte pas les données des utilisateurs et agit contre le tracking publicitaire.

    Les projets à soutenir sont répartit en 4 catégories : environnement, social, santé ou éducation.

    Il faut voir avec quel sérieux chacun des enfants choisit le ou les projets qu'il veut soutenir, ils lisent les descriptifs, posent des questions, regardent combien de gouttes ont déjà été attribués afin de favoriser ceux qui en ont le moins... yes

     

     

    Faire un don

    (clic)

    Le second, c'est Goodeed : un site internet français entrepreneriat social qui collecte des fonds pour les ONG en utilisant les revenus publicitaires générés sur internet et mobile.

    Le principe est simple, une fois notre compte crée, nous pouvons faire 3 dons par jour, il suffit pour cela de choisir un des 3 projets : des repas pour des enfants kenyans, des vaccins pour lutter contre la polio au Tchad, ou des arbres qui seront plantés en Inde.

    Une publicité va s’afficher, il faut la regarder pendant vingt secondes minimum. Après ces 20 secondes il ne nous reste qu’à valider notre don !

    Le site propose également régulièrement des projets spéciaux, en ce moment on peut aider à la scolarisation d'orphelins au Maroc ou offrir des repas a des gens démunis.

    Les enfants prennent leurs dons très au sérieux et n'oublient pas de se connecter au site chaque jour.

     

    Comme beaucoup de familles IEF, nous vivons avec un seul salaire et nous ne pouvons pas nous permettre malheureusement de faire des dons d'argent alors grâce à ces deux sites, nous participons quand même à notre manière...

     

     

    Bonne soirée

    Faire un don


    votre commentaire
  • En tant que citoyens responsables et soucieux de notre environnement, nous sommes toujours à la recherche d'alternatives écologiques.

    Je cherchais donc une alternative aux éponges pour la vaisselle, qui franchement durent de moins en moins longtemps et qui génèrent du coup pas mal de déchets.

    Après quelques recherches sur le net, j'ai découvert les tawahis qui sont des petites lavettes réalisée à la main avec du tissu de récup’ cool

     

    Aussitôt notre métier prêt, Marie veut essayer.
    On a donc récupérer 2 de ses vieux leggins tachés et troués et j'ai découpé des bandes de tissus dedans.

    Tawashis

    Ensuite c'est tout simple :

    - Enfilez une rangée de bracelets sur le métier à tisser.

    - Enfilez les perpendiculaire en tissant : un coup au-dessus, un coup en dessous.

    Tawashis

    Pour finir, rabattez les mailles. Pour cela, prenez la dernière maille d’un coin du carré, passez-la dans la maille qui est sur sa gauche, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une maille qui vous permettra d’accrocher votre tawashi à votre robinet :

    Tawashis

     

    Et voilà, en quelques minutes, nos tawashis sont prêts :

    Tawashis

    Cela fait plus d'1 mois maintenant que nous utilisons quotidiennement un tawashis pour la vaisselle et nous en sommes tout à fait satisfait.

     

    Prochaine étape : un produit vaisselle maison qui nous convienne, ce qui n'est pas le cas de ceux testés jusque présent arf

     

    A bientôt...

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique